Andrea Palladio, Voyage architectural dans le nord de l’Italie

Villa en noir et blanc Rotonda d'Andrea Palladio

Andrea Palladio, Voyage architectural dans le nord de l’Italie

Andrea Palladio, Voyage architectural dans le nord de l’Italie 1800 941 Methods Studio

Villa en noir et blanc Rotonda d'Andrea PalladioAndrea Palladio : « La beauté est l’harmonie de toutes les parties sous quelque forme qu’elle apparaisse, en vertu d’une proportion et d’une correspondance telles que rien ne puisse être ajouté, retranché ou modifié sans qu’en souffre l’ensemble. » 

Considéré comme l’un des plus grands architectes de l’histoire de l’art occidental, Andrea Di Pietro della Gondola, dit Palladio, a eu un impact majeur sur la construction et la conception dans toute l’Europe. 

Voyage dans la Vénétie du XVIème siècle sur les traces de ce défenseur de l’harmonie générale.

L’harmonie générale, fer de lance de Palladio

Admirer les réalisations de Palladio, c’est déjà être en voyage dans le nord de l’Italie. Son style a profondément marqué la région de Venise. Théoricien architectural, il a répertorié son travail dans le traité Quattro Libri dell Architettura (Les quatre livres de l’architecture).

Comment définir le style Palladien, ou Palladianisme ? En quelques mots, c’est le mélange d’Art de la Renaissance, de romain et de grec. Une grande importance est donnée à la symétrie, aux perspectives et à l’harmonie générale. La beauté de l’architecture Palladienne est qu’elle se lit à plusieurs niveaux. Le premier coup d’œil donne clairement une origine gréco-romaine aux édifices : façades de temple classique en marbre blanc, colonnade abritant une loggia… Ces traits classiques sont adossés à une maison moderne pour l’époque.

Les deux styles, bien que très différents, s’équilibrent au travers de symétrie, proportions et perspectives, et donnent à l’ensemble une harmonie générale, particulière au style Palladien.

Vue architectural construction de Palladio

À la chute de l’empire Romain lors des invasions barbares, la Vénétie a servi de refuge à ceux qui seront par la suite les Vénitiens. L’histoire nous rapporte en 1527 un pillage de la Rome moderne par les troupes impériales, et un démantèlement du patrimoine et de l’histoire de Rome. Palladio commence à travailler en 1530, et prend pour sacerdoce de défendre la civilisation romaine et faire perdurer l’architecture classique.

Il n’effectuera pas moins de cinq visites sur les sites des ruines de la Rome antique entre 1541 et 1554. C’est cette connaissance des ruines antiques de temples, son étude des textes anciens et sa capacité à s’adapter aux besoins de ses clients propriétaires terriens qui ont fait de Palladio un architecte incontournable de l’époque, malgré le faible nombre de ses réalisations.

Les plus belles réalisations de Palladio

Un certain nombre de ses réalisations ont été protégées au patrimoine mondial de l’UNESCO. On peut classifier les réalisations de Palladio en trois grandes catégories :

  • Les Villas, ou « maisons de campagne » des riches propriétaires terriens de Vénétie
  • Les Palais de ces mêmes grandes familles dans les villes de la région
  • Les édifices religieux à Venise

La Villa Pisani (1544) à Bagnolo

L’un des premiers projets du jeune architecte Palladio. La Villa Pisani devait symboliser la réussite de la famille Pisani, famille anoblie qui doit sa réussite au succès de l’exploitation de ses terres.

La villa Pisani, pensée comme une Villa-Ferme, fait face au fleuve Guà. L’objectif de la construction est simple, mais complexe à réaliser. Palladio doit créer une maison de campagne suffisamment raffinée pour la famille Pisani, mais offrant une solution simple et pragmatique aux problématiques d’exploitation agricole de l’exploitation. L’édifice doit abriter toutes les dépendances, afin de s’éloigner de la structure classique et erratique des fermes de l’époque.

La réponse de Palladio : une façade grandiose d’inspiration gréco-romaine, et une villa surélevée pour abriter dans les soubassements les dépendances agricoles.

La villa est enregistrée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994.

Villa Pisani de Andrea Palladio

La Villa Rotonda (1566) à Vicence

La Villa Rotonda est sans doute la villa la plus connue de Palladio. Commandée initialement par Paolo Almerico, un ecclésiastique du Vatican pour sa retraite, la villa est pensée en forme de croix grecque, (croix dont les branches sont identiques en longueur), organisée autour d’une coupole hémisphérique pourvue d’un occulus, comme le panthéon à Rome.

Située au sommet d’une colline, Palladio a voulu donner au propriétaire une magnifique vue depuis chaque façade de la villa. C’est pourquoi, et dans une volonté d’harmonie globale, Palladio a créé quatre façades greco-romaines sur chacun des côtés de la maison. Chaque façade possède donc sa loggia, d’où l’on peut admirer la vue sur la campagne environnante.

La décoration est par contre différente sur chaque façade. L’harmonie globale, mais l’art dans le détail. Visible depuis toute la campagne environnante, la villa donne l’impression de dominer toute la région par sa puissance et sa présence.
Malheureusement, le propriétaire décéda avant l’achèvement de la construction, et la maison fut vendue en l’état à la famille Capra qui termina la construction avec un autre architecte.

La villa est enregistrée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994. Point intéressant, le jardin qui lorsqu’on tourne autour de la villa. À la symétrie de la maison répond l’asymétrie de son jardin qui permet d’avoir depuis chaque façade un point de vue différent.

villa rotonda de Andrea Palladio

Le Palazzo Chiericati (1550) à Vicence

Le Palazzo Chiericati était destiné au comte Girolamo Chiericati qui désirait pouvoir profiter des innovations de la basilique palladienne de Vicence pour son propre compte.

Les façades en marbre blanc, les colonnades, la ligne de toit ornée de statues juchées sur un piédestal sont autant d’attributs voulus pour montrer la puissance du comte. Les plafonds des loggias et les intérieurs sont richement décorés et peints.

Le comte mourut en 1557, avant la livraison du palais et la construction d’arrêta. Le fils du comte continua quelques aménagements intérieurs, mais le palais resta inachevé pendant près d’un siècle puisque le palais fut terminé en 1680.
La famille Chiericati s’en sépara au 19ème siècle à la ville de Vicense, qui le transforma en pinacothèque en 1855.

Le palais, classé à l’UNESCO, est toujours aujourd’hui la pinacothèque de la ville de Vicense.

Photo bâtiment chiericati de Palladio

La basilique San Giorgio Maggiore à Venise

La basilique de San Giorgio Maggiore, à Venise, sera l’apothéose de la carrière de Palladio. Commencée en 1566, Palladio ne la verra malheureusement jamais achevée, puisque sa construction se termina en 1610, trente ans après sa mort.

La basilique présente une façade de marbre blanc dans le style gréco-romain, tournée vers la place Saint Marc. La façade possède une symétrie et une harmonie parfaite. Le marbre blanc, lorsqu’éclairé par les rayons du soleil, se reflète dans l’eau de la lagune et renforce cette idée de symétrie.

À l’intérieur, la nef est elle aussi blanche et lumineuse, souhaitant rappeler les thermes romains. Palladio reçut l’ordre de créer une église de forme gothique (croix traditionnelle). Il réussit à masquer cette forme grâce à des jeux de perspective et cette façade qui retient le regard.

Basilique San Giorgio Maggiore

Palladio aura eu une carrière locale et un nombre de projets limités, mais aura tout de même marqué son passage en laissant un héritage unique et toujours reconnu presque cinq siècles plus tard. Son œuvre aura inspiré d’autres architectes, notamment aux États-Unis où certains architectes se revendiquent du Palladianisme. On y retrouve d’ailleurs de nombreux édifices d’inspiration palladienne comme le Capitole à Washington D.C.

Andrea Palladio, une carrière locale, un retentissement mondial.

 

Pour aller plus loin sur Andrea Palladio

 

Image en noir et blanc d'un plan d'architecteL’équipe Methods Studio
Notre réussite c’est votre satisfaction.

Suivez-nous sur LinkedIn
https://www.methods-studio.fr
Contactez nos architectes-constructeurs : contact@methods-studio.fr

Préférences de confidentialité

When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in the form of cookies. Here you can change your Privacy preferences. It is worth noting that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we are able to offer.

Click to enable/disable Google Analytics tracking code.

Click to enable/disable Google Fonts.

Click to enable/disable Google Maps.

Click to enable/disable video embeds.

Ce site internet met en place des cookies notamment ceux de services tierces comme Google analytics. Ces cookies sont présents pour nous permettrent de réaliser la mesure d'audience du site et vous donne accès à certains contenus. Vous pouvez paramétrer vos préférences en matière de confidentialité et/ou accepter l'utilisation des cookies lors de votre navigation sur ce site.